7 Points pour bien Démarrer sa Démarche RSE – Soirée Cosmed Open Mind – COSMED


Posted on November 20th, by Benoit in Business. No Comments

7 Points pour bien Démarrer sa Démarche RSE  – Soirée Cosmed Open Mind – COSMED

Le développement durable : Une approche pragmatique pour les PME. Voilà ce qu’annonçait la première soirée Cosmed Open Mind organisée par l’Antenne COSMED Paris & Ile-de-France, dirigée par Sylvain-Romain COTTE. Ayant couvert plusieurs conférences relatives au développement durable au World Ressources Forum de Davos en tant que student reporter, je me demandais bien ce que pouvait apporter de nouveau cette conférence. Et pourtant, j’ai été particulièrement enthousiasmé, notamment parce qu’un mot employé dans le titre ne mentait pas : “pragmatique“. Enfin une conférence qui soulignait les solutions plutôt que de s’attarder une énième fois sur le constat déchirant d’une planète détruite.

La soirée COSMED commençait de manière originale : une pièce de théâtre en 3 scènes pour présenter les activités de COSMED (voir plus bas) et interprétée par les membres de l’association avec une bonne humeur contagieuse. Enfin, Jean-Thierry Winstel, président de l’entreprise de consulting Bioviva pris place sur scène.

En commençant par une bonne nouvelle – les habitants des pays de l’OCDE gagnent 3 mois d’espérance de vie par an – la première partie rétablissait les faits préoccupants sur l’état de la planète. Toutes ces choses qu’on évite d’écouter pour ne pas tomber en dépression. Cependant, je dois avouer que la présentation, articulée sur les 5 défis environnementaux – le changement climatique, la disparition de la biodiversité, la raréfaction des ressources naturelles, les problèmes de santé liés à la pollution et la réduction des inégalites Nord/Sud – était très interactive. Des animations flash agrémentaient  les propos désespérants par des jeux et des devinettes sur l’état de l’environnement. Jusqu’à la mesure de notre emprunte écologique personnelle par un petit questionnaire. Ce qui n’échappa pas à un tweet :

Faits marquants : 

  • Dans 200 ans, on se prendra 14°C supplémentaires dans la face selon le GIEC (une augmentation de quelques degrés est à l’origine de l’extinction des mammouths) ;
  • Formation accélérée des nouveaux continents formés de déchets plastiques ;
  • L’homme est responsable de la 6ème extinction massive d’espèces (jusque là, seuls des événements géologiques en étaient la cause);
  • Si la terre était un village de 100 habitants, seulement 15 auraient accès au blog Chroniques Cosmétiques, et ça, c’est très triste…
  • Ok, j’arête, on les connait ces anecdotes…

La deuxième partie amenait la notion, estimée flou par 2 tiers des Français, du développement durable et son application par les entreprises : la RSE.

Et après avoir rétabli les causes de l’état de la planète (économie basée sur la croissance, accélération de la démographie…) et avoir évoqué des considérations anthropologiques avec humour et un sacré talent oratoire (cf tweet), la plus-value de la conférence apparaissait enfin : je parle bien entendu du terme pragmatique.

Une PME doit-elle vraiment s’occuper du développement durable ? Oui, de manière de plus en plus évidente. La destruction de l’environnement se fait ressentir, et ce jusqu’à grever l’activité de ces entreprises. Ainsi, le speaker concentra l’attention de son audience en racontant qu’une entreprise lui avait demandé de l’aide suite à un problème délicat : l’entreprise de cosmétique ne pouvait plus s’approvisionner en matières premières à cause de leur surexploitation. Alors oui, une PME doit prendre au sérieux son rôle dans le développement durable, non seulement pour des motivations morales, mais parce que cela devient impératif pour son activité. Pas convaincu ? Voici un petit tableau non exhaustif résumant les bénéfices et les contraintes de la mise en place d’une démarche RSE.

 

Les 7 points pour mettre en place sa démarche RSE

L’entreprise doit non seulement Apprendre ce qu’est une démarche RSE, mais surtout Agir en s’Appropriant cette démarche. Ainsi, pour ne pas passer pour du GreenWashing, 4 postulats sont importants : une démarche cohérente avec l’activité de l’entreprise, une projet qui doit être perceptible à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise, une implication dans la durée et enfin, une démarche qui doit être portée par le dirigeant.

Voici les 7 points de base pour mettre en place sa démarche RSE :

1. Impliquer l’ensemble du personnel

2. Etre à l’écoute des parties prenantesassociations, voisinage, Etat, fournisseurs, clients, générations futures, biosphère

3. Faire du benchmarking avec des petites structures souvent plus innovantes

4. Créer un organisme spécifique avec une équipe dédiée

5. Mettre en place un dispositif de suivi : indicateurs, bilans…

6. Faire évoluer en permanence le projet : anticiper les législations, faire des brainstorming…

7. Communiquer : communiquer avec transparence, crédibilité et humilité. En deux mots : parler de ce vous avez fait et non de ce que vous voulez faire. 

Prenez l’exemple de Lush pour communiquer sur leur politique de réduction des packagings ”Tout le monde tout nu”. Après, c’est à vous de voir…

Présentation de COSMED
COSMED est une association professionnelle ayant pour but d’aider les PME-PMI du secteur cosmétique. COSMED propose notamment des solutions concrètes telles que :

- une veille technico-réglementaire avec un système d’alerte, une base de données et une assistance réglementaire ;
- un annuaire de fournisseurs et une bourse d’échange de produits et conditionnements excédentaires ;
- la gestion de l’obtention des Certificats de Vente Libre.

Pour plus d’infos : RDV sur leur site.